#Wikibuilding.paris

Développer des communs urbains

Comment faire émerger des communs urbains dans le cadre contraint d’un concours d’architecture où la ville de Paris souhaite vendre ses terrains au prix du marché ? À partir de l’initiative innovante de vendre à marge zéro les locaux d’activités des étages inférieurs, HOST et UFO ont proposé de favoriser l’émergence d’un commun urbain dédié à l’urbanisme collaboratif…

Un commun urbain ouvert

Ni pilotés par le secteur public, ni guidés par des logiques de marché, les communs s’organisent de façon générale à partir de communautés qui définissent leurs propres règles pour préserver une ressource. Dans le cas du Wikibuilding.paris, il s’agit de faire émerger une communauté capable de construire ses propres règles pour développer et transmettre des connaissances autour de l’urbanisme collaboratif, un thème de prédilection de HOST et UFO. Ces connaissances ne resteront pas la propriété de la communauté, mais seront au contraire partagées largement en France et à l’international avec les professionnels et la société civile pour diffuser des méthodes d’intelligence collective pour transformer les villes.

Un commun urbain durable

Le défi est de faire durer dans le temps la dynamique du commun urbain proposé par le Wilkibuilding.paris. Pour initier cette dynamique, outre la marge zéro, un budget initial de 1 million d’euros sera récolté à partir d’une somme de 500 € par m2 demandée aux organisations bénéficiant de la marge zéro. Cette somme permettra entre autres de créer un poste de « régisseur community manager » qui gèrera aussi bien en ligne qu’en réel les activités de diffusion du cluster. Des activités organisées avec les partenaires industriels du Wikibuilding.paris permettront de récolter chaque année les fonds nécessaires pour pérenniser l’activité du cluster. Dans le cas du départ d’une des organisations, une nouvelle structure aura la capacité de rentrer à des conditions équivalentes.

Pour moi, le Wikibuilding.paris pourrait être un lieu de travail sur l’humain, sur la création de valeurs et de services par les habitants eux-mêmes.

Anita Iriart-Sorhondo
Directrice Marketing Innovation et Nouveaux Usages – Orange

Un cluster d’entreprises

Dupliquer
le modèle

De nombreux territoires ne trouvent pas leurs comptes entre les subventions déclinantes du secteur public et les logiques de court terme du marché. Le modèle de commun urbain expérimenté par le Wikibuilding.paris montrera qu’il est possible de construire un équilibre financier et que celui-ci est applicable à d’autres projets de communs urbains au sein d’autres territoires. Les logiques Open Source défendues par HOST et UFO ont pour but d’accélérer la diffusion du modèle.

Living lab IRL (In Real Life)

Pérenniser
le modèle

1) Les promoteurs ne feront pas de marge sur les rez-de-chaussée et les premiers étages. 2) Les entreprises bénéficiaires de la marge zéro formeront une communauté qui s’engagera à avoir une activité d’intérêt public pour le quartier. 3) Des garanties de type « Private Community Land Trust » seront mise en place pour permettre la transmission des locaux à de nouveaux entrant aux mêmes conditions.

Co-working / Fablab

Living lab
IRL

Créé sur 2% de la surface du Wikibuilding.paris, le Living Lab IRL (In Real Life) aura pour objectif de faire découvrir et tester les innovations des partenaires. Parce que les espaces sont au sein du Wikibuilding.paris, il sera très facile de faire passer ces expérimentations de la phase de test à leurs applications concrètes au sein des 8 000 m2 investis par des entreprises et des habitants sensibilisés à l’innovation.